Propositions de contrats Post-Doctoral

Le M2P2 recrute, tout au long de l'année, des post-doctorants sur des contrats à durée déterminée (contrats temporaires de chercheur) dans le cadre des projets de recherche du laboratoire.

Le recrutement post-doctoral sur contrat est destiné aux jeunes docteurs pour leur permettre de:

  • réaliser une mobilité dans le cadre de leur formation
  • d'acquérir une expérience complémentaire de recherche
  • se préparer à un recrutement ultérieur dans une entreprise ou dans un laboratoire académique

2017

  • Appel à candidature à une Bourse Post-Doctorale / M2P2 équipe ITC

    Durée : 1 an                

    Période proposée : 09/2017 - 09/2018
    Lieu : Marseille, France        

    Rémunération brute : de 2423€ à 2843 €/mois (selon la qualification et l’expérience)


    Titre du projet : Etude numérique du transport de mucus dans les bronches humaines


    Résumé du projet :

    L’objectif du projet "poumon numérique" est de construire un outil de simulation numérique de certains aspects physiques clés de l’arbre bronchique humain, afin de progresser dans la compréhension et la prise en charge de maladies respiratoires chroniques, de type BPCO (broncho-pneumopathie chronique obstructive) et asthme sévère. L’intérêt médical d’avoir accès à un modèle numérique de poumon est immense car les maladies chroniques sévères respiratoires affectent des centaines de millions de personnes et les traitements mis en œuvre ne ralentissent pas le déclin accéléré observé de la fonction pulmonaire.
    Il s’agit de développer une approche pionnière permettant de prendre en compte les échelles microscopiques et macroscopiques de ce problème physique. L’échelle microscopique se situe au niveau des parois de l’épithélium bronchique, dont certaines cellules sont pourvues de cils micrométriques qui battent selon une synchronisation spécifique pour transporter le mucus. Ainsi, leur mouvement collectif génère des ondes métachronales qui possèdent certaines propriétés d’optimalité de transport, que l’on étudiera dans le cadre du projet. L’échelle macroscopique, liée à la géométrie de l’arbre bronchique des bronchioles jusqu’au larynx, sera également prise en compte de manière à être capable de générer des résultats réalistes et utilisables au niveau médical. En particulier, l’objectif sera d’identifier les paramètres macroscopiques représentatifs du mouvement coordonné du système de cils et caractérisant le mucus, pour pouvoir quantifier le degré de pathologie des maladies respiratoires chroniques.
    Pour traiter ce problème multi-échelle un outil de simulation construit sur les méthodes de lattice Boltzmann et de frontières immergées sera mis en place, basé sur des développements numériques antérieurement mis en œuvre au cours des trois dernières années, et d’ores et déjà validé en ce qui concerne l’échelle microscopique des cils de l’épithélium. Ce projet novateur et interdisciplinaire sera mené en étroite collaboration avec le Professeur Pascal Chanez, pneumologue à l’Hôpital de la Timone et au Laboratoire Adhésion et Inflammation (LAI) de l'INSERM.

    Description du profil :
    Le candidat recherché aura un doctorat en mécanique ou physique des fluides, avec une spécialisation en simulation numérique. Un aspect fondamental de ce travail concernera l'analyse physique de résultats obtenus par simulation dans un contexte interdisciplinaire. Un goût prononcé pour les problématiques de santé et les thématiques biomédicales serait un plus. Les défis en termes de simulation numérique qui seront rencontrés dans ce travail concernent la gestion de géométrie complexe (avec la méthode des frontières immergées), un contexte diphasique et non newtonien et le calcul parallèle. La plupart de ces problèmes numériques sont déjà partiellement résolus, et le candidat devra unifier les différents modèles dans un code performant.

    Compétences nécessaires :

    - Connaissances avancées en mécanique des fluides et en calcul scientifique.
    - Capacités d’organisation (planification de campagne de tests pertinents, méthodologie de travail scientifique, etc.)
    - Bon niveau en programmation
    - Autonomie et prise de décision


    Compétences souhaitées :

    - Connaissances et/ou expérience dans les méthodes de lattice Boltzmann (LBM)
    - Connaissances et/ou expérience dans les méthodes de frontières immergées (IBM)
    - Connaissances et/ou expérience en calcul scientifique parallèle (MPI)
    - Goût pour l'interdisciplinarité et aisance à interagir avec des biologistes et médecins



    Dossier de candidature

    Le dossier composé de :
    -CV détaillé avec liste de publications
    -Lettre de motivation
    -Liste de personnalités scientifiques susceptibles de formuler un avis motivé
    est à envoyer aux deux adresses :
                     Responsable d’équipe (Julien.Favier@univ-amu.fr)
                     Direction du Labex (LabexConseilCoordination@irphe.univ-mrs.fr
    )  

    Version anglaise ci-dessous:

.

Post-Doctoral position offer: Numerical study of the transport of mucus in human lungs

English version

2016

  • Offre de Post-doctorat en Génie des Procédés / M2P2 – Equipe Procédés et Fluides Supercritiques

    Sujet : Mise au point d’un procédé de fractionnement par CO2 supercritique pour traitement de suspensions microalgales


    Le fractionnement supercritique est une opération unitaire continue permettant de séparer des composés d’un mélange liquide en fonction de leur différence de solubilité dans un solvant porté à des conditions opératoires au-delà du point critique. Le contact entre la charge liquide et le solvant se fait généralement dans une colonne garnie à contre-courant.
     
    Jusqu’à aujourd’hui, l’extraction d’huile ou de composés à haute valeur ajoutée à partir de microalgues a été réalisée dans la majorité des cas par procédé batch, à partir de biomasse sèche. Or le coût du séchage thermique nécessaire pour atteindre des teneurs en eau correctes (5 à 20%) peut être rédhibitoire pour une application industrielle. L’utilisation du procédé de fractionnement par CO2 supercritique appliqué à des suspensions microalgales pour en extraire les composés d’intérêt présente le double avantage de s’affranchir du séchage et de travailler en continu. 

    Dans un premier temps le chercheur recruté devra procéder à la modification de l’appareillage existant pour l’adapter au fractionnement par CO2 supercritique de suspensions microalgales.

    Dans un second temps, l’appareillage devra être éprouvé et la procédure de fractionnement supercritique devra être mise au point.

    Ensuite des tests de fractionnement devront être effectués sur des charges plus ou moins concentrées et pour des conditions opératoires variables.

    Des rapports intermédiaires devront être rédigés régulièrement.

    Durée : 12 mois à partir de février ou mars 2017 – extensible 6 mois en fonction des résultats

    Compétences requises :
    Doctorat en Génie des Procédés
    Si possible, connaissance des procédés hautes-pressions ou utilisant des fluides supercritiques


    Contact : envoyer CV à Christelle CRAMPON - christelle.crampon@univ-amu.fr


  • Post-Doctoral position offer: Investigation of a convectively unstable route to turbulence in the boundary-layer of a rotating disk in a cavity (POSTE POURVU)

    Duration: 1 year  (End 2015-End 2016)
    Location: Marseille, France       
    Gross salary: from 2423 € to 2843 €/month (depending on qualification and experience)

    Research project and job description
    Title: Investigation of a convectively unstable route to turbulence in the boundary-layer of a rotating disk in a cavity

    Summary:

    The project investigates the laminar-turbulent transition of the boundary-layer flow on a rotating disk. The rotating disk is an important classical problem, due to the similarities between the three-dimensional boundary layers on a disk and on a swept aircraft wing, and a great deal of research has been conducted over more than 50 years. Since the pioneering work of Lingwood (JFM 1996), it is nowadays admitted that a direct transition to turbulence may exist through a steep-fronted nonlinear global mode located at the boundary between the locally convectively and absolutely unstable regions (Pier JFM 2003; Viaud, Serre & Chomaz JFM 2008, 2011; Imayama, Alfredsson & Lingwood JFM 2014). However, recent studies suggest (e.g. Healey JFM 2010; Harris, Garrett & Thomas AIAA 2012; Imayama, Alfredsson & Lingwood 2013) that there may be an alternative (lower critical Reynolds number) transition mechanisms based on convective travelling waves. Experimentally, this scenario can be observed for sufficiently rough disks.  In this case, the exact nature of the laminar-turbulent transition is still not fully understood. The study will be focused on this alternative scenario using numerical and theoretical tools. In addition, we will verify if the finite radial extent of the disks may lead to a linear global instability as a first step in the onset of transition, as suggested by Healey (JFM 2010). Simulations for various disk diameters should allow verifying if there exists a correlation between the transition Reynolds number and edge Reynolds number.

    Job description:

    Direct Numerical Simulations and high-order Large Eddy Simulations will be performed in a cavity made of two co-rotating disks of finite radial extent with a superimposed radial throughflow mimicking the cavities between the disks holding the blades of a turbine or compressor. The radial extent of the disks will have to be large enough to allow travelling waves to saturate well upstream to the outlet. This will imply large computational resources provided by the CNRS computing center IDRIS. An in house code based on a high-order multi-domain compact sheme will be used to perform direct and large eddy simulations of the incompressible Navier-Stokes equations. These numerical results will also be analysed in the light of theoretical approaches, based on the linear and nonlinear dynamics of global unstable modes.


    Essential skills:  Computational fluid mechanics, stability analysis.
    Desired skills: high performances computing, instabilities theory, rotating flows


    How to apply
    Send an application including:
    •    A detailed CV with a list of publications
    •    A cover letter
    •    A list of scientific personalities able to comment on the application
    to both these addresses:
     Relevant group leader (eric.serre@univ-amu.fr)
     Labex management (LabexConseilCoordination@irphe.univ-mrs.fr)


  • Post Doctoral Position: Transfers Measurement In Porous Media During Dark Fermentation (POSTE POURVU)

    The MICROBIO-E project, funded by the AMIDEX foundation, offers two years of post-doctoral position to develop heat and mass transfer measurements in porous media colonised by biofilms under both steady state and transient conditions. This position is available immediately in Aix-Marseille University.

    CONTEXT:

    Hydrogen Dark Fermentation in a porous media is now admitted as a promising process for hydrogen production. Even if the H2 to substrate ratio is quite low due to metabolism limitation, the simplicity of the flow induces little energy consumption. Understanding heat and mass transfer in the neighbourhood of the biofilm with hydrogen generation at the interface is of preliminary importance to prepare the scaling-up. The role of the bubble generation and the hydrogen expulsion and its consequence on the transfers are then in the heart of this study. Moreover, transient conditions are some of the proposed strategies to control this conversion. The biofilm’s parameters affecting the transfers such as thickness, activities, surface properties etc. of the biofilm will have to be included in the study.  In practice, transfers will be studied in a full bio-reactor operated in continuous on a long time evolution in order to avoid inhibitors effects. Experiments with well-controlled conditions will therefore be performed to help the understanding of parameters on the overall biofilms efficiency.

    MISSIONS:

    The researcher will benefit of the knowledge and support of two communities, microbiologist and chemical engineering.  He will have to run the reactor in controlled conditions for long period and he will be responsible of the choice and the installation of probes and measurement devices in the reactor. In a second time, the researcher will have to define proper correlation for heat and mass transfer that could be useful to prepare scaling-up of such processes.

    LABORATORY INVOLVED:

    Laboratory Mechanics, Modeling and Clean Process (http://m2p2.fr) involved some 100 members. Global research center studies many fundamental drawbacks linked to processes, as well as more industrial points with financial supports from different national and international societies. For many projects, M2P2 laboratory combines experimental approaches: labscale devices up to large pilots on site; modeling, from the local point of view to numerical process simulations. The part of the researchers involved in the project works in the chemical engineering field, more specifically on processes for wastewater treatment by biological treatment.
    Laboratory of Bioenergetic and Protein engineering (BIP, http://bip.cnrs-mrs.fr). The research Unit “Bioenergetics and Protein Engineering” is currently composed of 50 members (25 researchers, 12 technical support staff, 7 PhD, 3Postdoc). BIP is at the head of the French BioH2 research group and most of the researchers are involved in steering and evaluation comities of research at the national or international level. Our research strategy combine a wide variety of approaches based on biochemistry, molecular biology, proteomics, magnetic and optical spectroscopy, electrochemistry, enzymology and reaction kinetics, functional modelling.


    QUALIFICATIONS:

    A completed PhD in chemical engineering with strong metrology skills will be appreciated at the start of the postdoctoral appointment. Good knowledge of oral and written English is required.


    HOW TO APPLY:

    Applicants should send their CV, a motivation letter and three references to

    Jean-Henry Ferrasse

    by email   (jean-henry.ferrasse@univ-amu.fr)