Treatment of refractory liquid Effluent by coupling Membrane Processes and wet air Oxidation
Filière durable de traitement d'effluents liquides non biodégradables par couplage de procédés membranaires et oxydation en voie

Le projet JCJC TEMPO 

s’inscrit dans un contexte de pollution des ressources par des effluents/eaux usées contenant des composés non biodégradables. Une filière de traitement global fiable, intensifiée et durable pour ces effluents sera développée. La filière se compose de procédés membranaires garantissant une excellente qualité de perméat tout en concentrant la pollution puis de l’oxydation en voie humide visant à minéraliser les concentrats. L’objectif consiste à valider la faisabilité en termes d’efficacités puis de comprendre les interactions et interdépendances entre les deux procédés afin d’optimiser les conditions opératoires et de prédire les performances en fonction du type d’effluent à traiter. 

Ce projet est financé par l'Agence Nationale de la Recherche  et porte la référence ANR-19-CE04-0002-01.

Avec des verrous scientifiques et technologiques forts, l'étude devrait avoir de nombreuses retombées socio-économiques :

  • Proposition d’une nouvelle filière pour le traitement d’eaux usées industrielles pour lequel le contexte réglementaire est amené à devenir plus strict
  • Utilisation de la filière de traitement par différents industriels de la région Sud
  • Potentiel de réutilisation des effluents traités + application aux eaux usées municipales
  • Création d’un arbre de décision pour le traitement d’effluents bio-réfractaires par la filière proposée (en fonction du type de pollution, du débit à traiter, des normes à respecter, du coût)

Porteur du projet : Mathias Monnot